Le verger possède de multiples facettes. Outre le fait de produire une récolte de fruits variés et destinée à de nombreux usages culinaires, le verger est un véritable vecteur de lien social car il est un lieu d’échange de connaissances et de glanage pour la population locale.

Cet ensemble d’arbres fruitiers conduits en tige, en gobelets ou prés-vergers constitue également un biotope d’une grande richesse écologique.

 

Cette année, à l’initiative de l’association de quartier Vent d’ouest, la Commune de Marans a planté 16 fruitiers au cœur d’un lotissement.

La commune a sollicité l’expertise de la CDC et des Croqueurs de pommes pour menait à bien ce projet, financé par la Région Nouvelle Aquitaine.

Le pôle-nature était également partenaire pour sensibiliser les enfants du quartier le jour de la plantation.

Au printemps 2017, la communauté de Communes comptabilise 11 vergers communaux sur son territoire. Ces vergers, supports de formation pour les agents techniques municipaux et des habitants présentent majoritairement des variétés locales.

La Communauté de Communes adhère à l’association des Croqueurs de pommes Aunis Saintonge Charentes pour accompagner les communes dans la plantation et la conduite de leurs vergers.

 

Informations

L’association des Croqueurs de pommes, représentative à  l’échelle nationale milite pour la connaissance et la conservation du patrimoine génétique des variétés fruitières régionales en voie de disparition.

 

La formation à la taille et la greffe des arbres fruitiers, l’identification de variété anciennes, la production de jus, font partie du grand nombre d’actions menées localement par les bénévoles des Croqueurs de Pommes d’Aunis Saintonge Charentes.

Depuis 2010, l’association est en charge du Verger Conservatoire Communal de Taugon qui compte à ce jour 140 d’arbres et plus de 80 variétés de pommes et de poire.