Le PEL d’Aunis Atlantique 2018-2021 a pour objectif de maintenir et de développer, entre les acteurs, une logique de co-production éducative et d’éducation partagée.

Il se positionne comme un « texte de référence » définissant les orientations, les objectifs éducatifs, les dispositifs ainsi que les modes de décision et de pilotage.

Un projet éducatif au coeur du projet de territoire

L’éducation est l’affaire de tous : la commune, l’intercommunalité, le Département, la Région et l’Etat portent tous des compétences ayant trait à l’éducation. Sur notre territoire, avec plus de 300 associations actives, de nombreux acteurs de l’éducation populaire, du sport, de la culture ou de l’environnement agissent en faveur de l’éducation.

Le PEL d’Aunis Atlantique vise à inscrire dans un cadre reconnu la coopération éducative de tous ces acteurs, à garantir leur autonomie et les équilibres dans le respect de chacun et des cadres et statuts nationaux.

Le PEL traduit un projet politique qui porte en lui l’ambition d’une action éducative globale. 

Dans le but d’une égalité de service pour tous les habitants, des objectifs et un plan d’actions ont été définis collectivement. Le but étant de faire du PEL 2018-2021 un levier de développement éducatif et social local efficient et visible.

3 orientations statégiques

Aunis Atlantique est un territoire riche de ses diversités. Les acteurs éducatifs du territoire ont développé des réponses particulièrement adaptées au besoin à l’Est et à l’Ouest du territoire. Ils ont aussi su faire évoluer leurs pratiques et leurs organisations dont les constructions historiques étaient attachées à l’ancien canton de Courçon et au Pays Marandais.

Ce premier axe stratégique vient donc reconnaître et s’appuyer sur les diversités éducatives du territoire qui couvrent toutes les tranches d’âges de la petite enfance à l’âge adulte par un maillage d’acteurs spécialisés et complémentaires.

Il s’articule en deux objectifs généraux :

  • Assurer une continuité éducative sur la journée de l’enfant et du jeune, sur le parcours de vie de l’enfant à l’âge adulte
  • Assurer les réussites éducatives de chacun

La communauté éducative d’Aunis Atlantique est convaincue que l’éducation relève d’une responsabilité collective et que les interactions, les complémentarités et la prise en compte de l’individu dans sa globalité (enfant, élève, membre d’une fratrie ou non, d’une famille nucléaire, monoparentale ou recomposée …) permettront d’accompagner au mieux chaque jeune vers une réussite éducative qu’elle soit scolaire, sociale, sportive, artistique, environnementale…

Les structures d’éducation d’Aunis Atlantique, qu’elles relèvent de l’éducation nationale ou de l’éducation populaire sont très ouvertes sur l’espace social local. Les acteurs éducatifs du territoire sont particulièrement à l’écoute des besoins et des attentes des publics.

Ce deuxième axe stratégique s’articule autour de 4 objectifs généraux :

  • Faciliter la conciliation vie professionnelle/vie familiale
  • Lutter contre le creusement des inégalités et l’isolement des jeunes
  • Développer l’éducation à la citoyenneté et l’intergénération
  • Donner de la visibilité à la jeunesse/ animer l’espace public

Les acteurs du territoire sont à l’initiative des projets éducatifs et pédagogiques des structures sous leurs responsabilités. A ce titre ils en assurent la conception et la définition en s’inscrivant dans la politique éducative locale qui est de compétence intercommunale.

L’intercommunalité participe et encourage à la vision globale de territoire et à la prise en compte de l’intérêt communautaire.

C’est pourquoi, la CDC a toute sa place dans ce troisième axe stratégique qui se décline en 4 objectifs généraux :

  • Coordonner en animant les instances du PEL, le réseau des directeurs d’ACM, en initiant des réflexions collectives sur l’organisation et les méthodes (évaluation partagée…).
  • Mutualiser les interventions, le matériel, les espaces (création d’un catalogue de prêt, de fiche animation etc…)
  • Soutenir en proposant des formations communes, en participant aux différents réseaux partenariaux du territoire, en accompagnant à la professionnalisation des animateurs et des directeurs, un soutien administratif et financier dans le cadre du CEJ et priorisant les subventions accordées aux porteurs de projet en direction de la jeunesse dans les domaines du sport, de l’environnement et de la culture.
  • Conseiller en apportant une expertise aux élus locaux, en accompagnant à l’éco gestion des structures recevant du jeune public.

ALERTE COVID-19 – Retrouvez toutes les informations et les dispositions prises localement suite à l’épidémie du coronavirus.