Le diagnostic énergétique ayant révélé le secteur du transport comme le poste de consommation énergétique principal du territoire (53% de la consommation énergétique), la Communauté de Communes place la mobilité au cœur de son programme d’actions Territoire à Energie POsitive.

Ce programme expérimental permet d’implanter et de tester des solutions de mobilités alternatives depuis 2018. En mars 2021, les élus ont décidé de franchir un cap en votant la prise de compétence mobilité.

Quelles conséquences ? La collectivité doit poursuivre ses efforts en matière de déploiement de solutions innovantes (location de vélos électriques, mise à disposition de bornes de chargement pour véhicules électriques, mise en place d’un service d’autostop organisé…). Elle contribue aux décisions prises en matière de mobilité (soutien aux travaux de réouverture de la gare de Marans par exemple). En ce qui concerne les transports scolaires et inter régionaux, ils restent de la compétence de la Région.

Pour réduire l’usage de la voiture personnelle et offrir des solutions alternatives aux habitants pour leurs déplacements quotidiens, Aunis Atlantique présente VALAA, un service visant à promouvoir les modes de déplacement propres ou collectifs.

Mobilités électriques

La collectivité a fait l’acquisition de 8 véhicules électriques pour les besoins de ses services ainsi que de 3 bornes de recharge installées sur ses sites.

Pour favoriser la mobilité électrique, elle met deux bornes de recharge à disposition des habitants à Marans et Ferrières.

Schéma des voies douces

Dans l’objectif de réaliser un schéma des voies douces, la collectivité a adopté en juillet 2021 son premier Plan Vélo du quotidien. Il vise à mettre en œuvre des services et infrastructures utiles au développement de l’usage du vélo.

Développement des mobilités alternatives 2

Sensibilisation du public

Afin de mobiliser tous les usagers des transports du territoire, le programme d’actions cible différents publics : entreprises, scolaires, grand public, communes. L’action de la Communauté de Communes sur ce volet se traduit par l’organisation d’événements et la promotion des mobilités alternatives à travers le service VALAA.

Le challenge de la mobilité

Chaque année, la Communauté de Communes rassemble autour d’elle des structures privées ou publiques qui décident de participer au Challenge de la mobilité.

Cette opération vise à sensibiliser et valoriser les modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Ainsi, les salariés des structures engagées ont pu tester différentes solutions de déplacements : co-voiturage entre collègues, vélo électriques ou non …