La Communauté de Communes souhaite développer l’usage du vélo au quotidien. Dans cet objectif, le conseil communautaire a adopté le Schéma Directeur Cyclable le 7 juillet 2021. Il vise à mettre en œuvre des services et infrastructures utiles au développement de l’usage du vélo.

A compter de 2022 et pour une durée de 3 ans, la Communauté de Communes est lauréate de l’appel à projets AVELO2 porté par l’ADEME et financé par les certificats d’économie d’énergie. Dans ce cadre, elle travaille sur la mise en œuvre concrète des actions pour favoriser plus largement l’utilisation quotidienne du vélo (stationnement, réparation, culture vélo…) avec l’aide des habitants investis au sein du club vélo.

Le Schéma Directeur Cyclable

Pourquoi un schéma directeur cyclable ?

Dans l’objectif de favoriser la pratique du vélo au quotidien, la Communauté de Communes a élaboré son Schéma Directeur Cyclable.

Le Schéma Directeur Cyclable est le document stratégique d’orientation de la politique cyclable du territoire. C’est un outil de programmation et de planification pour les aménagements cyclables dont le but est de développer le vélo du quotidien. Il permet de créer un réseau distinguant les liaisons structurantes des liaisons de maillage du territoire, ainsi que les liaisons d’intérêt communautaire des liaisons communales.

La Communauté de Communes Aunis Atlantique a fait appel à un bureau d’études (B&L évolution) ainsi qu’à la participation citoyenne des habitants pour réaliser le Plan Vélo du territoire.

Les orientations définies par le Schéma Directeur Cyclable accompagnent la mise en place d’investissements pluriannuels pour les aménagements cyclables. Le Plan vélo préconise aussi des actions complémentaires (stationnements, services…) à mettre en place pour développer la culture vélo.

Les usages touristiques et de loisirs ne sont pas ciblés par le Schéma Directeur Cyclable. Néanmoins, le développement des itinéraires est mutualisé pour optimiser la pratique du vélo de chacun. Les synergies peuvent encourager à utiliser le vélo comme mode de déplacement à part entière.

Calendrier

  • 2020 – début 2021 : construction du Schéma Directeur Cyclable
  • 7 juillet 2021 : adoption du Schéma Directeur Cyclable par la CDC
  • À partir de 2022 :  phase opérationnelle de mise en œuvre du Schéma Directeur Cyclable

Les étapes de travail du Plan Vélo intercommunal

Pour élaborer la politique vélo du territoire Aunis Atlantique, la Communauté de Communes a établi un processus faisant à la fois appel à l’expertise d’un bureau d’études et à la connaissance du territoire par les habitants.

  • PHASE 1
    Diagnostic, visite de terrain et concertation, analyse des enjeux
    Mars - Septembre 2020
  • PHASE 2
    Scénarios et schéma préférentiel
    Octobre 2020 - Mars 2021
  • PHASE 3
    Plan d'actions, plan vélo intercommunal
    Mars - Juin 2021

La concertation

Schéma Directeur Cyclable 1
Schéma Directeur Cyclable 2
  • Dans une vision fortement participative de ses enjeux de mobilité, la Communauté de Communes associe la population à l’ensemble du processus d’élaboration du présent schéma. Ainsi, dès le diagnostic, d’importantes actions de concertation ont eu lieu sur le territoire. Deux sessions de concertation (à la Cours’Son Nature et avec le Comité Consultatif Citoyen) ont permis de recueillir de nombreux témoignages. Ces témoignages directs ont été complétés par l’analyse des résultats d’une enquête en ligne qui a totalisé plus de 350 réponses d’habitants.
  • Le diagnostic comporte également une analyse documentaire et morphologique des enjeux du territoire (existants et projetés en intégrant les projets d’aménagements en cours).
  • Une évaluation des aménagements existants a été réalisée via des visites de terrain en plusieurs journées complètes et des interviews de cyclistes rencontrés sur le territoire.
  • L’ensemble des personnes volontaires rencontrées durant ce diagnostic ont été identifiées au sein d’un groupe de travail (le « club vélo ») sollicité pour la suite de l’élaboration du Plan Vélo. Ce groupe de travail est ouvert à tous les citoyens du territoire, et cherche à réunir une pluralité de profils d’usagers, de personnes intéressées par le sujet, d’acteurs du territoire (économiques, animateurs, commerçants) notamment pour les déplacements du quotidien.

Concertation – Carte de Gulliver

Carte des enjeux de mobilité cyclable – les lignes de désir

Schéma Directeur Cyclable 3
Schéma Directeur Cyclable 6

La carte ci-dessusreprésente les différentes lignes de désirs à vélo du territoire. Il s’agit des itinéraires correspondant au croisement des besoins de mobilités des habitants (tous motifs de déplacements confondus) et au potentiel de report modal à vélo (lié principalement à la distance et au temps de parcours).

Les scénarios ont permis de définir les possibilités d’aménagement permettant de répondre à chacune de ces lignes de désirs, et d’organiser un débat par sous-secteurs géographiques pour définir les options prioritaires de réseau cyclable à créer.

Schéma directeur cyclable : les orientations stratégiques à horizon 2025-2030

Schéma Directeur Cyclable 4

Vue d’ensemble de la demande cyclable potentielle

Schéma Directeur Cyclable 5

Récapitulatif de l’analyse du territoire

La compréhension du territoire a permis d’envisager une stratégie adaptée pour développer le vélo en Aunis Atlantique.

Un territoire avec un fort potentiel de développement du vélo et des enjeux majeurs :

  • Un territoire globalement plat favorisant de potentiels déplacements cyclables sur la globalité du territoire et entre chaque commune.
  • Des pôles accessibles à vélo (environ 10 km) reliés par des routes départementales non aménagées donc peu sûres (vitesse, flux de véhicules, présence de poids lourds)
  • Des coupures territoriales très marquées : N11, D137 et canaux, qui nécessitent d’augmenter le nombre de franchissements cyclables
  • Une population jeune (de nombreux écoliers, collégiens et actifs en milieu de carrière) plus susceptibles d’utiliser le vélo au quotidien (domicile – travail, domicile – collège, domicile – loisirs…).
  • Une forte polarisation par La Rochelle dont l’accès en train n’est plus possible pour l’ouest du territoire (gares de Marans et d’Andilly – Saint-Ouen fermées); un rabattement reste possible au sud-est par la gare de Mauzé-sur-le-Mignon

Plan-programme des aménagements cyclables, à horizon 2025 – 2030

Schéma Directeur Cyclable 7

Des itinéraires concrets ont été identifiés pour envisager un réseau cyclable constitué de tracés prioritaires et secondaires. Ils permettent d’accéder à des points d’intérêts. Ils doivent aussi faciliter l’intermodalité.

En fonction des besoins, des réalités du territoire et des enjeux associés, des aménagements spécifiques sont proposés. La Communauté de Communes a pour mission de travailler sur la faisabilité des portions au cas par cas.

Schéma Directeur Cyclable 8

Niveau 1  : les pistes cyclables à haut niveau de service pour relier les pôles

  • Aménager un réseau sûr pour tous
  • Réaliser des pistes cyclables en site propre
Schéma Directeur Cyclable 9

Niveau 2  : le maillage cyclable de proximité « Priorité aux voies partagées »

  • Chaucidou
  • Vélorue
  • Voie verte
  • Jalonnement de qualité
Schéma Directeur Cyclable 10

Niveau 3 : Aménagement des bourgs, maillage de proximité « Priorité aux mobilités douces »

  • Zones de rencontre
  • Zones 30
  • Zones piétonnes
  • Double sens cyclable / plan de circulation

La synthèse des enjeux

Pour mettre en œuvre le Schéma Directeur Cyclable, l’attention doit être portée sur certains points de vigilance spécifiques au territoire Aunis Atlantique.

ATOUTS

Des points forts et leviers bien identifiés :

  • Intérêt fort et croissant pour les mobilités douces (plus de 350 réponses à l’enquête en ligne)
  • Distances aux équipements générateurs de flux accessibles pour de nombreux habitants (collèges, commerces, emplois)
  • Collectivité qui joue son rôle de communication, de promotion et d’expérimentation
  • Territoire globalement plat comme aux Pays Bas
  • Une dynamique du vélo liée à La Rochelle et au cyclotourisme

FAIBLESSES

Des obstacles à la pratique du vélo au quotidien :

  • Forte proportion d’actifs éloignés de leur lieu de travail
  • Routes dangereuses (N11, D137, D9, D10) mais obligatoires à traverser pour de nombreux habitants s’ils veulent accéder aux pôles principaux
  • Des aménagements existants peu nombreux, souvent non adaptés ou mal entretenus
  • Peu de stationnement et peu de services

OPPORTUNITÉS

Un cadre et une dynamique favorables dans lesquels s’inscrivent :

  • Couverture médiatique nationale et régionale sans précédent autour du vélo du quotidien
  • Dynamique positive sur le vélo dans la région, synergies à créer avec les collectivités voisines
  • Aides individuelles et incitations aux entreprises
  • Financements du plan vélo national garantis pendant 5 ans, cumulables avec financements locaux

MENACES

Des évolutions dont il faut se prémunir :

  • Réalisation de nouveaux aménagements routiers ou urbains compliquant la pratique du vélo et sur lesquels il est difficile de revenir
  • Suppression de lignes de transport en commun (routières ou ferroviaire) ou diminution de la desserte
  • Perte d’engouement pour le vélo et baisse des aides proposées aux collectivités et aux entreprises

Au-delà des itinéraires cyclables, d’autres aspects sont également à développer pour rendre le territoire plus cyclable. Le« Club Vélo » joue donc un rôle essentiel.

Aménager un territoire cyclable

  • Action n°1 : Aménager un réseau cyclable structurant
  • Action n°2 : Mettre en place un jalonnement facilitant les déplacements cyclables sur les axes peu fréquentés
  • Action n°3 : Apaiser les entrées et les cœurs de bourgs pour permettre un réel partage de la voirie par les modes doux

Développer les services de l’écosystème vélo

  • Action n°1 : Lutter contre le vol et le recel
  • Action n°2 : Développer l’apprentissage du vélo, à tous les âges
  • Action n°3 : Augmenter l’offre de vélos en état de rouler
  • Action n°4 : Faciliter l’intermodalité vélo
  • Action n°5 : Prêts, location de vélos ou matériels spéciaux
  • Action n°6 : Développer le vélo dans le cadre professionnel, un levier du changement

Construire et diffuser une culture vélo

  • Action n°1 : Inscrire le vélo au cœur du projet et de l’identité du territoire
  • Action n°2 : Accompagner les entreprises à développer de nouvelles mobilités
  • Action n°3 : Favoriser la montée en compétence des acteurs du territoire

Le programme AVELO2

Porté par l’ADEME, le programme AVELO 2 s’inscrit dans l’objectif du Gouvernement de faire passer la part modale du vélo de 3 % à 9 % d’ici 2024, et dans un objectif de cohérence territoriale dans la continuité de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Ce nouveau cadre juridique reconnaît ainsi officiellement la nécessité de développer les modes actifs et permet aux Communautés de Communes de devenir autorités organisatrices de la mobilité (AOM). C’est ce qu’a décidé de faire la Communauté de Communes Aunis Atlantique en mars 2021 grâce à la prise de compétence mobilité.

En Aunis Atlantique, 45,7% des gaz à effet de serre sont liés au secteur du transport, dont une grande partie provient des déplacements en voiture individuelle. Ainsi, le développement du vélo et autres mobilités douces est un enjeu majeur pour le territoire.

Pour accompagner les territoires à définir et animer leurs politiques cyclables, l’appel à projets AVELO 2 s’articule autour de quatre axes afin de soutenir :

  • Axe 1 : la construction d’une stratégie de développement d’aménagements cyclables ;
  • Axe 2 : l’expérimentation de services vélo ;
  • Axe 3 : l’animation et la promotion de politiques cyclables intégrées ;
  • Axe 4 : le recrutement de chargé.es de mission vélo au sein des territoires.

En étant l’un des 400 territoires peu denses et péri-urbains lauréats pour 3 ans, le territoire Aunis Atlantique obtient un accompagnement technique de l’ADEME ainsi qu’un accompagnement financier. En effet, les actions mises en place dans le cadre du programme AVELO2 sont financées à hauteur de 60% par des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) jusqu’en 2024.

Pour favoriser la participation citoyenne dans l’élaboration et la concrétisation des actions de mobilités douces sur le territoire, le Club Vélo réunit régulièrement les habitants qui souhaitent contribuer au développement du vélo.

Le Club Vélo

Le Club Vélo est une instance consultative composée d’habitants du territoire qui a pour objectif de développer la culture vélo sur le territoire Aunis Atlantique. Son rôle est crucial, car les habitants sont les premiers usagers et leur expérience permet un développement en cohérence avec les réalités du territoire.

Instauré en 2020 dans le cadre de l’élaboration du Schéma Directeur Cyclable, les sessions du Club Vélo se poursuivent aujourd’hui pour les actions du programme AVELO2.

Les sessions ont lieu une fois par trimestre et sont ouvertes à tous.

Plan vélo

Contact

Service Transition Écologique et Mobilités

Horaires

Du lundi au
vendredi  :

9h-12h
et 14h-17h